Les Siciliens

Posted on 07/02/2011

0


 Cette course est dépeinte dans les poèmes homériques comme pasteurs hors la loi gigantesque et insolent, qui habitaient la partie sud-ouest de la Sicile. Ils ne dérange pas beaucoup à l’agriculture et tous les vergers dans les terres ont été envahies par eux quand la recherche de nourriture. Joignez-vous que, parfois, a même mangé la chair humaine. Pour cette raison, ont été considérés comme des êtres qui n’avaient pas de lois ou de la morale, vivant dans des grottes, chacune avec sa femme et ses enfants, qui ont été sanctionnés dans un très arbitraires en eux.

 

 Toujours selon Homère, les Cyclopes ne sont pas tous eu un seul œil au centre du front, mais Polyphème, qui était considéré comme le premier parmi tous les autres, n’avait qu’un seul œil sur son front. Homer fait également remarquer que le Cyclope décrit dans ses poèmes n’ont pas servi le plus méprisé et le grand dieu Zeus.

 

 

 

Advertisements
Posted in: Courses/Raças